L’utilisation du Candi

utilisation du candi en hiver

Les conditions météo de ces derniers mois n’ont pas placé toutes nos ruches dans des conditions favorables pour bien passer l’hiver et repartir au printemps prochain sur un bon pied. Se pose donc la question du nourrissement d’hiver, en quantité et en qualité.

On estime qu’une ruche Dadant doit peser environ 34 kilos en fi n d’automne pour affronter l’hiver. Les nourrissements au sirop  lourd » y auront contribué en septembre et octobre. Si tel n’est pas le cas, il est trop tard pour utiliser un sirop qui sera mal accepté par les abeilles par temps froid. Le candi est donc la solution en hiver. C’est un sirop très concentré et cuit à une température très précise (115°C), qui se présente sous forme pâteuse. Sa teneur en eau est très faible. Les préparations du commerce ont un coût suffisamment bas pour abandonner l’idée de le préparer soi-même. Il est conditionné en sachets plastiques qu’il faut, soit percer de petits trous par où pénètreront les abeilles, soit découper sous la forme d’une bande étroite qui viendra à cheval sur les cadres.

utilisation du candi en hiver
Ces abeilles avaient manifestement besoin d’un complément de nourriture…

Attention au refroidissement

En effet, le candi peut être mis à disposition de différentes façons. Mis directement au contact des abeilles (nid à couvain) et recouvert d’une feuille transparente et d’un nourrisseur renversé, il sera facile de suivre sa consommation sans refroidir la ruche. Pour éviter ce refroidissement, on peut le placer sur un couvre cadre percé d’un trou de 3 à 5 cm de diamètre, lui-même recouvert d’un nourrisseur renversé ou d’une hausse. Cette façon de faire crée cependant un important espace vide que les abeilles auront du mal à chauffer.

Quand mettre en place le candi ? Si vous avez constaté des réserves insuffisantes en fi n d’automne, le mettre dès que possible. Si vous avez des doutes sur la consommation des réserves, l’installer entre fin décembre et fin janvier. On peut par exemple profiter d’un traitement hivernal contre le varroa, à l’acide oxalique, pour l’installer à ce moment et ne plus réouvrir les ruches. En mars, il y a une forte probabilité pour que ce soit trop tard, la ruche ayant commencé à se développer sur des réserves trop faibles. 

utilisation du candi en hiver
Posé directement sur les têtes de cadres, le pain de candi est recouvert d’un isolant aluminé à bulles avant le couvre cadre nourrisseur pour limiter les pertes de chaleur par le haut.

Différentes qualités de candi

Sur le plan qualitatif, il existe des candis purs, et diverses préparations, supplémentées généralement en protéines. Leur usage ne se justifie que si les réserves de pollen de la ruche sont également faibles. Ce peut être le cas en fi n d’hiver, lorsque les premiers pollens (noisetiers par exemple) sont peu abondants. Donc sachez observer vos ruches et leur environnement au cours de l’année, et réagir en fonction de ces observations. Vous verrez, c’est passionnant !

Articles similaires

X