GDSA – Présentation du Plan Sanitaire d’Elevage Apicole (PSE)

Le Plan sanitaire d’élevage ou PSE est un document officiel présentant les actions du GDSA du Rhône et de la métropole de Lyon

  • En faveur de l’abeille Apis mellifera mellifera
  • Contre la Varroose.

Il répond aux prescriptions du code de la santé publique (articles L.51 43-7 et suivants). Il a été préparé par notre Vétérinaire conseil, le Dr Wim VERBIEST, en concertation avec le président du GDSA 69. Après examen en commission régionale de pharmacie vétérinaire, le plan sanitaire d’élevage du GDSA69 a reçu l’agrément du préfet de région le 09 mai 2021, avec le numéro PH-6928301.

Les objectifs de notre Plan Sanitaire d’élevage sont les suivants :

  • Favoriser les actions préventives contre la varroose afin d’abaisser la pression parasitaire à un seuil tolérable pour la colonie. Faire connaître les actions zootechniques (retrait de couvain de mâles, encagement de la reine, traitements des essaims et paquets d’abeilles). Informer sur les facteurs de transmission entre colonies.
  • Proposer aux apiculteurs adhérents au PSE la délivrance de médicaments vétérinaires autorisés, avec AMM, sur une liste établie par le vétérinaire conseil en concertation avec le groupement, dans des conditions financières incitatives. Délivrer à cette occasion et par les voies d’information habituelles du groupement, toutes les connaissances nécessaires à l’emploi raisonné de ces médicaments, leur posologie, leur effets, les risques de résistance. Mettre en place des sessions de formation sur l’emploi de ces médicaments dont le besoin est avéré, selon les remontées d’information des TSA.
  • Réaliser une visite sanitaire des apiculteurs portant sur leurs pratiques de lutte contre le Varroa, sur l’emploi de bonnes pratiques sanitaires apicoles, sur les aspects réglementaires. L’objectif du groupement est que tous les apiculteurs adhérents au PSE soient visités par les TSA sur la période de 5 ans de validité de l’agrément, afin d’améliorer l’état de santé de leurs colonies.
  • Mettre en place, avec l’inscription des traitements (lots, quantités, périodes) dans le registre d’élevage, et dans notre base de données, une traçabilité garante de la qualité des produits destinés à la consommation humaine. Le registre d’élevage est obligatoire dès qu’i y a commercialisation des produits de la ruche (arrêté du 5 juin 2000, publié au J.O. du 25 juin 2000).
  • Inciter les apiculteurs à généraliser la mise en œuvre de bonnes pratiques sanitaires apicoles afin de limiter le développement des maladies apiaires.
  • Inciter les quelques apiculteurs encore réticents à déclarer annuellement leurs ruchers, en leur expliquant les avantages d’une telle déclaration en cas de crise sanitaire. En l’absence de déclaration annuelle, il ne sera pas délivré des médicaments vétérinaires.
  • Contribuer à la formation sanitaire initiale et continue des apiculteurs adhérents au PSE. Favoriser la diffusion des connaissances par tout moyen approprié dans le domaine de la santé de l’abeille.

La distribution de médicaments

Grâce à l’agrément obtenu pour notre PSE, nous pouvons, sous l’autorité de notre vétérinaire conseil, distribuer des médicaments contre la Varroose. Nous avons choisi de les vendre à un prix le plus faible possible.. Pour commander des médicaments, il faut être adhérent du GDSA69, remplir le bon de commande, remplir à la première commande le formulaire d’adhésion au PSE du GDSA 69, et les renvoyer, accompagné du règlement, à l’adresse postale indiquée. Les distributions s’effectuent 3 fois par an soit à la coopérative apicole à Chaponost, soit au chalet des abeilles à Marcy l’Etoile. Les horaires sont indiqués sur le bon de commande.

Les bonnes pratiques sanitaires et le bon usage des médicament contre la Varroose. Modalités de communication

Le PSE présente et explicite les traitements a effectuer selon les périodes de l’année. Ces modalités définies par le vétérinaire conseil sont présentées aux apiculteurs lors du retrait des médicaments, lors de sessions de formations sanitaires délocalisées conduites généralement par des Techniciens Sanitaires Apicoles, au moyen des outils de communication du GDSA69, journées techniques, newsletter, bulletin du syndicat d’apiculture, et enfin, visites sanitaires apicoles.

Le PSE présente les traitement qui peuvent intervenir en période printanière, au cours de la saison apicole, en traitement principal après la récolte, les traitements d’hiver à l’acide oxalique (bithérapie)

Le GDSA 69 recommande fortement de pratiquer une bithérapie : après le traitement principal d’été, il s’avère nécessaire de traiter les abeilles à une autre période, en début d’hiver lorsque la ponte de la reine est pratiquement arrêtée, et avec une autre classe de produits si possible, généralement à base d’acide oxalique. Cette pratique permet de lutter plus efficacement contre les risques d’apparition de résistances.

Visite sanitaire

Chaque apiculteur adhérent au plan sanitaire d’élevage, doit recevoir, sur la durée de cinq ans du PSE, la visite du vétérinaire conseil ou d’un TSA. Au cours de cette visite conseil qui permet un contact personnalisé, peuvent être posées les questions d’ordre sanitaires. C’est l’occasion d’aborder le sujet des bonnes pratiques sanitaires, de présenter de nouveaux produits ou nouvelles techniques, et en général de donner des conseils sanitaires pour le bénéfice de l’apiculteur.

Liste des médicaments proposés par le GDSA 69, sous l’autorité de son vétérinaire conseil en 2022

Médicament vétérinaireForme pharmaceutiqueSubstance active
APISTANLanièresTau-fluvalinate
APIVARLanièresAmitraz
APITRAZLanièresAmitraz
APILIFE VARPlaquettesThymol, HE Eucalyptus, camphre, lévomenthol
API-BIOXALPoudreAcide oxalique
OXYBEEPoudre et solution pour dispersionAcide oxalique
VARROMEDFlaconAcide oxalique
FORMIC PRO
Acide formique

Pour ces médicaments, vous trouverez sous l’onglet »médicament » des fiches préparées sous le contrôle de notre vétérinaire et décrivant leurs caractéristiques et les modalités d’emploi pour chaque médicament

Des mesures biotechniques sont également recommandées : retrait de couvain de mâles, encagement de la reine, traitement des essaims et des paquets d’abeille. Elles font l’objet de formations pratiques du GDSA69 permettant à l’apiculteur débutant de se les approprier. A noter également une formation très importante sur le comptage des Varroas. Cette technique permet en effet de mieux piloter les traitements à effectuer.

L’utilisation de ces produits exige pour l’opérateur de prendre les précautions indispensables (port d’équipements de protection individuels, incluant masque adapté contre les produits chimiques, gants et lunettes). Les produits à base de thymol doivent être manipulés avec précaution notamment ne pas mettre le produit en contact avec les yeux. Les produits à base d’acide organique ne doivent être ni inhalés, ni mis en contact avec la peau.

Modalités de commande, de réception, de prescription, de transport, de délivrance et d’élimination des médicaments

La réglementation concernant les groupements de défense sanitaires impose un certain nombre de règles permettant de s’assurer du respect de cette réglementation, de la bonne conservation de ces médicaments, de la prescription des médicaments par le vétérinaire conseil, d’une délivrance de médicaments réservés aux adhérents à un PSE, de la bonne utilisation de ces médicaments et enfin des modalités d’élimination des médicaments usagés.

Ces règles ont également pour objet de pouvoir établir la traçabilité des médicaments, et de mettre un place un système de pharmacovigilance afin de détecter toute évolution dans l’efficacité des produits.