Le châtaignier


Le châtaignier (Castanea sativa) est un arbre majestueux, dont la floraison abondante fait une plante mellifère très recherchée par les abeilles, qu’il fournit en pollen, nectar et miellat. Grand, élancé jusqu’à 40 m, avec un houppier fourni, le châtaignier présente des feuilles très dentées pouvant aller jusqu’à 30 cm.

Floraison

Le châtaignier, monoïque, a des fleurs mâles et d’autres femelles, en forme de chatons dressés, allongés, jusqu’à 20 cm de long. Elles produisent un nectar sucré très abondant. Les fleurs mâles sont plus nombreuses, insérées tout le long des chatons, sauf à la base. Les fleurs femelles sont discrètes, en forme de bouquets serrés de 2 à 3 fleurs, insérés à la base des chatons. Leur pollinisation est assurée par le vent La floraison du châtaignier est abondante, mais de courte durée : début juin à fin juillet, suivant le climat et l’altitude.

Où pousse le châtaignier ?

Le châtaignier pousse un peu partout en France, mais il supporte mal la sécheresse prolongée et redoute les sols basiques et calcaires. Il préfère les sols acides et riches en silice, comme ceux de Corse, des Maures, des Cévennes, du Limousin et de Bretagne.

Intérêt apicole

La miellée est abondante, mais souvent irrégulière, à cause des fortes chaleurs qui font baisser la production du nectar. Pour une bonne production mellifère, le châtaignier a besoin de lumière et de soleil. Le miel de châtaignier est de couleur brune, de saveur boisée, corsée, avec un arrière-goût un peu amer. Il se cristallise lentement et grossièrement. Quant aux troncs creux des vieux châtaigniers, ils servaient à fabriquer des ruches traditionnelles.

Articles similaires

La BourracheLa Bourrache

Magnifique plante, aux fleurs étoilées discrètes et aux étamines très noires, la bourrache fait partie de la famille de Borraginacées, comme la pulmonaire, la consoude ou la vipérine. La couleur

X