Témoignage Formation


« La formation du rucher-école est indispensable pour une bonne maîtrise de son rucher »

Auteur : Christelle Lansard

Bonjour à tous,
Quelques lignes pour vous partager mes premiers pas en apiculture. Amoureuse de la terre, j’ai un grand potager et un verger et rapidement j’ai pensé à installer 2 ruches dans mon jardin pour apporter des pollinisateurs à mes plantes et arbres. J’ai alors fait un stage de 2 jours chez un apiculteur et, comme beaucoup d’entre nous, j’ai eu hâte d’avoir mes fifilles aussi.

Après des débuts hasardeux, Christelle Lansard a suivi les formations du syndicat et se sent désormais à l’aise pour gérer ses 20 ruches.

J’ai donc acheté deux essaims en mai 2017. Bien que j’aille régulièrement les voir en observant la planche d’envol, j’appréhendais d’ouvrir la ruche et je ne savais finalement pas bien pourquoi il fallait ouvrir les ruches. Je n’avais donc pas nourri l’essaim, en faisant confiance à la nature, et je n’avais pas non plus traité en me disant que les abeilles semblaient en bonne forme.
Évidemment, suite à l’hiver, je n’avais plus d’abeilles au printemps 2018 ! Les ruches étaient vides. J’ai alors compris qu’il fallait que je me forme plus sérieusement et que je maîtrise au moins les points clés de l’apiculture. J’ai suivi la formation « niveau 1 » du rucher école du syndicat en 2018. Et là, tout s’est éclairé ! J’ai compris les erreurs que j’avais faites avec mes deux essaims en 2017 et la formation aussi bien théorique que pratique m’a donné confiance en moi, notamment pour ouvrir la ruche et manipuler des cadres. J’ai donc réinvesti dans quatre essaims que j’ai conduit comme il se doit.
En 2019 j’ai aussi participé à la formation « niveau 2 » du rucher école sur l’élevage de reines et en parallèle j’ai commencé à faire mes premières divisions. Ça y est, le cheptel commençait à s’amplifier avec 10 colonies en fin de saison.

Formation élevage de reines au rucher-école.

En cette fin de saison 2020 j’ai 20 colonies et l’année prochaine j’ai pour projet de démarrer un petit élevage de reine pour mon cheptel. Je tiens donc à remercier grandement le syndicat d’apiculture du Rhône, qui propose une formation gratuite et riche de connaissances grâce à une équipe dynamique et passionnée.

Articles similaires

X