J’ai un essaim chez moi. Qui contacter pour le récupérer?

Le printemps est la période des essaimages. De façon toute à fait naturelle, une colonie d’abeille peut se diviser pour aller fonder une nouvelle colonie. Le temps que des abeilles éclaireuses trouvent un nouvel abri durable, l’essaim a peut être fait halte chez vous et s’est posé dans un arbre, derrière un volet, sur un poteau, …

Essaim d’abeilles, posé dans un arbre

Si vous le laisser ainsi, d’ici quelques heures, il sera peut être reparti de lui même vers un nouvel abri.

Si les conditions le permettent, il est aussi possible de le ‘cueillir’ pour lui proposer une ruche d’accueil.

Des sites recensent des apiculteurs cueilleurs d’essaims :

Avant toute intervention, l’apiculteur vous demandera nécessairement si l’essaim est facilement accessible, sans danger (grande hauteur, cheminée, sous un toit,…)

Nous aimons les abeilles, mais nous ne nous mettons pas en danger pour autant.

Faut-il appeler les pompiers ?

Il est vrai que le premier réflexe lorsque l’on trouve un essaim d’abeilles est d’appeler les pompiers. Or, ce n’est pas la bonne solution. En effet, ils refuseront d’intervenir mis à part si l’essaim d’abeilles se trouve dans un endroit difficile d’accès. Ou si sa présence met en danger la sécurité d’enfants. Les missions des pompiers sont clairement décrites dans l’article  L.1424-2 du code général de collectivité territoriale

(source apiculture.net)

Articles similaires

X